Résumé : Bitna, 18 ans, invente des histoires pour Salomé, une jeune fille immobilisée par une maladie incurable. Lorsqu'elle s'arrête de raconter, Salomé la supplie de continuer ces contes qui lui permettent de vivre par procuration.

Bitna découvre qu'elle exerce un pouvoir inédit sur un être humain, mais aussi qu'elle est observée et espionnée.

Livre&vous :

√ Je n’avais encore jamais lu de livre de JM Le Clézio ; j’ai beaucoup apprécié le style.

D’emblée j’ai été happé par l’histoire de la jeune Bitna qui en jouant entre la réalité et imaginaire décrit des évènements de vie mêlant poésie et cruauté.

Des bouts d’histoires contées avec des personnages attachants dont on a hâte de découvrir la vie, nous amènent à lire avec avidité et nous questionnent sur les relations humaines.

Un très beau livre.

√ A Séoul, Bitna, jeune étudiante fauchée issue des régions pauvres de Corée, accepte un « petit boulot » : raconter des histoires à une jeune femme atteinte d’une maladie incurable.

En mêlant réalité et fiction avec une touche de légendes coréennes, les histoires forment de mini nouvelles à l’intérieur du roman.

Rapidement, ces rendez-vous deviennent indispensables à la malade. Par contre, Bitna verra évoluer sa relation au long du roman : tour à tour besoin alimentaire, découverte de son pouvoir sur son auditrice, empathie…

Ce beau roman nous fait en plus voyager dans le Séoul actuel, entre tradition et modernisme.

√ Pas vraiment séduite ni conquise par cette fable moderne où se mêlent imaginaire et réalité… légèreté et mélancolie… douceur et violence… contrainte et liberté…

J’admets toutefois avoir apprécié la poésie des histoires créées par la narratrice.

J'aurais pu aimer ces histoires dans l'histoire, cependant c'est une lecture qui m'a globalement ennuyé mais qui a eu le mérite de me faire voyager.